Garder le cap

Depuis toujours c’est à dire depuis plus de cinquante ans, mais plus spécialement cette année j’ai l’impression d’être un bateau pris dans la tourmente, ballotté au fil de l’eau et des éléments qui se déchaînent…… Les disputes, les mots prononcés, les événements de la vie, l’humeur des autres, leurs émotions négatives, tout cela me projette sur les récifs et ma coque prend l’eau………….

Pourtant je sais la force qui est en moi, je sais que j’ai toujours été, même enfant, un phare dans la nuit pour les autres, celle vers qui on vient quand tout va mal et qu’on laisse quand les problèmes sont résolus. Je suis celle à qui l’on peut tout dire, celle à qui l’on se confie, celle qui comprend, la mère, la soeur, la fille, l’amie aimante et maternante. Je suis douée pour l’introspection, la réflexion, l’analyse, je ne brosse pas dans le sens du poil mais je fais preuve d’empathie. J’ai eu peu de gens dans ma vie qui ont joué ce rôle là pour moi, mon père quand il était bien luné, mon mari avant qu’il n’aille mal moralement, ma fille qui est mon miroir et parfois quelques amies. Ma plus vieille amie, celle qui dans la vie ne faisait preuve que de peu de compassion, peu d’empathie, m’écoutait et m’aidait à réfléchir. Cet été elle a décidé de me laisser tomber pour une phrase juste que j’ai prononcé et qu’elle n’a pas encaissé………..

Pourtant je sais, comme je l’ai dit plus haut, que je suis forte. Ma psy me répète à chaque séance que je suis une des femmes les plus fortes qu’elle ait rencontré, que j’ai toujours tout surmonté souvent seule, que mon intelligence me permet de faire la part des choses, de comprendre ce qui se joue autour de moi, elle me rappelle sans cesse mes forces et mes faiblesses. Pourtant en ce moment je me sens en pleine tempête, chahutée, cahotée, fragile et tremblante.

Je voudrais pouvoir faire remonter à la surface la force qui est en moi, garder le cap, rester un phare dans la nuit pour les miens mais je n’y arrive pas……………… J’ai froid, j’ai peur, je tremble d’être ainsi nue face aux éléments de la vie, démunie et de me laisser ainsi dériver. Au fil d’une même journée je peux descendre très bas dans l’angoisse (angoisse de mon mari qui va mal moralement, angoisse du rdv chez l’urologue demain, angoisse de la « sentence ») et tout à coup remonter et voir la vie positivement même si parfois ce sont de petites pilules qui m’aident à effacer l’angoisse.

Je sais aussi que l’on attire ce que l’on projette et mon état d’esprit du moment étant plutôt négatif j’ai peur de ce que je peux attirer. Et oui parce qu’en plus je crois en tout : les signes, les cartes dans lesquelles je suis plutôt douée, les lignes de la main (grrrrrr expliquez moi que ça ne signifie rien je vous en supplie) etc…. Pourtant en temps normal mon humour, noir souvent, me sauve de tout mais là je ne sais pas où est parti cet humour, sans doute noyé sous des tonnes d’angoisse. Je voudrais tant que cette année qui s’achève soit la fin d’un cycle négatif et le début d’une année positive. Je voudrais tant y croire et je reste suspendue à ce rdv médical de demain !

Je crois qu’inconsciemment je me prépare toujours au pire au cas où… Peut-être la peur de ne pas être prête, peur de ne pas être armée, peur d’être prise au dépourvu et du coup je ne profite pas du moment présent et de ce qui m’est donné.

Je veux vivre, je veux être heureuse, je veux arrêter d’être ballottée par tous les vents, je veux garder le cap et faire jaillir la force enfouie en moi. Qui peut m’aider à part moi-même ?

2 commentaires sur “Garder le cap

  1. as-tu essayé la méditation? J’en ai fait et c’est très relaxant. il y a le programme mbsr qui permet de lâcher prise et de se concentrer sur le moment présent.

    J'aime

Répondre à lilou Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s