Hypersensibilité

Il est vrai que j’ouvre ce blog à un moment compliqué de ma vie où tout me bouscule, me perturbe, où je suis à la limite de la dépression. Ce n’est sans doute pas très alléchant pour les gens qui passeront par ici. Mais c’est, je l’espère, une période dans ma vie qui passera comme tant d’autres.

J’ai envie de parler aujourd’hui d’hypersensibilité puisqu’en ce moment je vois que le sujet est très à la mode et que l’on en parle partout. Il y a des hypersensibles qui ne sont pas surdoués mais il y a des gens comme moi surdoués et hypersensibles. Il parait que c’est une des « conséquences » de la surdouance. Mais c’est lourd à porter, très lourd.

Depuis que je suis enfant j’entend cette phrase de mon père : « ho toi tu n’es pas sensible, c’est de la sensiblerie ». Cette phrase m’a toujours beaucoup humiliée. Mon père qui est pourtant la personne de qui je suis la plus proche après mon mari et ma fille m’a toujours trouvée « trop ». Trop sensible, trop émotive, trop excessive, trop, trop, trop………….. Aujourd’hui je sais pourquoi je suis ainsi mais j’en souffre depuis si longtemps.

Il parait, lis-je partout, qu’il faut faire de son hypersensibilité une force, pour moi c’est plutôt une faiblesse en ce moment. Mon hyperempathie cumulée à mon hypersensibilité font de ma vie un enfer. Je ressens tout, je perçois tout, je suis blessée par tout, un mot, une attitude, un geste, une intention que je prête à la personne. Et en ce moment où mon mari fait lui aussi une sorte de dépression, où j’essaye avec force de comprendre ses ressentis (il parle peu c’est un taiseux), ses angoisses, ses peurs, où j’essaye de séparer ses vrais problèmes de ceux qui viennent de sa crise existentielle, je prends tout : émotions négatives, accusations, reproches dus à mes angoisses qui l’empêchent de voyager comme il veut etc et je coule aussi. Bien sûr il y a en plus la peur de la maladie, du cancer, les examens qui commencent la semaine prochaine, ma peur des hôpitaux, ma peur de rester sans lui ne serais-je que quelques jours, ma peur qu’il lui arrive quelque chose.

Alors tout me perturbe. Cette nuit j’ai fait un simple rêve que mon cerveau analyse très bien puisqu’il est la conséquence de quelque chose d’important qu’il s’est passé entre nous il y a peu mais mon hypersensibilité fait que je n’arrive pas à me remettre de ce simple rêve. Je suis tremblante et dans l’émotion.

Comment dissocier son intelligence qui analyse lucidement les choses et son hypersensibilité qui fait parfois voir la vie tout en noir ? Dépression du surdoué diront beaucoup, oui sans doute aussi. Je voudrais sortir de cette période qui dure depuis un an, je suis vidée, à bout, la psy m’a proposé une hospitalisation pour me reposer et déconnecter mais pour moi la phobique des hôpitaux ou des cliniques il n’en est pas question et puis je ne laisse pas les miens dans le souci et la peine comme ils le sont en ce moment. Comme dirait mon mari : « on va s’en sortir ensemble comme toujours. Notre vie est un champs de bataille en ce moment mais on va en sortir vainqueurs, tous les 2 ! »

J’ai 51 ans et j’ai l’impression que je sais de moins en moins me blinder. Une simple parole de mes parents (et Dieu sait que ma mère en balance sans réfléchir au mal qu’elle fait), de mon mari, une simple intention que je perçois et mon hypersensibilité reprend le dessus……….. Bien sûr la période est compliqué, stressante, je me sens coupable de beaucoup de choses, je prends sur moi des choses qui ne sont pas de mon fait, il y a la suspicion de maladie, la déprime de mon mari et puis, disons-le parce que rien n’est tabou pour moi, ma pré-ménopause qui me joue des tours au niveau des humeurs.

Aujourd’hui samedi il faut que je trouve tout ce qu’il y a de beau autour de moi, d’habitude je suis forte à ce jeu là, je sais voir la beauté de la nature en particulier mais surtout il faut que j’arrête d’être aussi attentive à tout ce que je perçois des êtres humains autour de moi et que je me protège mais je n’ai jamais fait cela………. Il serait peut être temps d’apprendre non ?

Et vous, en quoi votre hypersensibilité est une force ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s