Je dérange

Depuis l’enfance je dérange…………………

C’est tout du moins ce que je ressens et ce que l’on me fait ressentir si souvent au sein de ma famille, de certains amis ou pire sur les réseaux sociaux. Est-ce du à ma suréfficience ? A ma façon de penser qui ne ressemble pas aux autres, à ma façon plus globale et à plus long terme qui dérange, au fait que je ne me fonds pas dans la masse, dans la majorité ?

En ce moment où je vais plutôt mal à cause de tout ce dont je parle sur ce blog, déprime de mon mari, suspicion de cancer pour lui, notre couple qui doit trouver une autre façon de fonctionner (crise de la cinquantaine sans doute) ou nos deux thérapies qui font des remous, je me rends compte en plus que dès que je dis ce que je pense réellement cela créé des tensions en privé comme en public. Mais ce n’est pas nouveau !

Quand je dis à mon mari que quelque chose chez lui m’a blessée, il s’énerve, se sent coupable et m’en veut souvent de toucher du doigt ce qu’il préférerait ne pas voir. J’ai souvent droit à la phrase « ho toi tu sais tout, tu vois tout, tu crois tout savoir » et au final il s’avère que j’ai souvent pour ne pas dire toujours raison et que j’ai vu les choses bien avant qu’elles n’arrivent………..

Dans ma famille c’est pareil, quand je dis non à mon frère comme la semaine dernière parce que ce qu’il propose n’est pas raisonnable j’ai droit à des colères, des bouderies, il me prive de ma petite nièce et c’est moi qui souffre pourtant j’ai le droit tout de même de dire non !

En ce qui concerne l’actualité et ce qui se passe dans notre pays et dans le monde à chaque fois que je poste sur les réseaux sociaux mon avis je me fais incendier par mon père ou des amis. Ce que je pense dérange, ne correspond pas à la majorité, à la norme, je démonte certains mouvements comme celui des gilets jaunes en ce moment parce que je connais la nature humaine et que je sais instinctivement de quoi l’Homme est capable. J’avais prévu au tout début les dérives racistes, antisémites et homophobes que nous vivons, la sortie du bois des extrêmes, tout cela je l’avais dit. Et je ne parle pas des 72 000 personnes au chômage technique, des magasins qui ferment, des revendications au début compréhensibles qui se transforment en grand n’importe quoi. Dans mon argumentaire je cite l’histoire de France ou du monde, je cite des livres, des auteurs, je donne des exemples et cela dérange et agace………..encore. Est-ce ma façon de parler, d’écrire, de m’exprimer qui dérange autant ? Je sais que je peux passer pour arrogante mais au final j’ai souvent raison et quand je ne sais pas je me tais simplement. Qu’est-ce qui chez moi agace autant et ça depuis l’enfance ?

Moi qui ai très peu confiance en moi je souffre de ce rejet des autres, de cette non-acceptation de qui je suis ou de ce que je dis, et je finis par penser que tout vient de moi et je me sens seule. Est-ce du à la surdouance ? Vous surdoués, zèbres ou autres qui passez par là, dites moi si vous ressentez la même chose, ça me rassurerait.

Quant à dire que je me fous de ce que les autres pensent de moi, ben non j’en suis loin, très loin, vu l’image que j’ai de moi j’ai besoin que les autres me rassurent.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s